Jeu pathologique

addictions aux jeux

Les principaux critères diagnostiques regroupent :
- des critères psychologiques (préoccupation constante pour le jeu),
- des critères comportementaux (mensonges, actes illégaux, mise en danger d’une relation affective importante, d’un emploi, efforts constants pour arrêter ou contrôler le comportement)
- et des critères proches de ceux de la dépendance (nécessité de sommes d’argent croissantes pour atteindre l’excitation, agitation, irritabilité lors des tentatives de réduction ou d’arrêt).
Le jeu pathologique doit être distingué du jeu social, conduite conviviale et occasionnelle où les pertes sont acceptables et contrôlées, du jeu professionnel et des conduites de jeu intermittent liées à un trouble psychiatrique, notamment l’hypomanie.

En savoir plus...
merci de patienter, nous préparons la rubrique

Partager et propager sur les réseaux