Qu'est-ce que la Mission Fides ?

Objectif principal : mettre en œuvre un dispositif institutionnel de prévention et de prise en charge des addictions (alcool, TCA, médicament...), pour le personnel médical et non médical de l’AP-HP.

L’AP-HP mène, depuis plusieurs années, des démarches actives en faveur des personnels qui rencontrent des difficultés liées à des comportements addictifs dans l’exercice de leurs fonctions. Ainsi la Direction Générale de l’AP-HP a créé en novembre 2006 la mission Fides (confiance en latin), afin de mettre en oeuvre une politique de prévention et de prise en charge des addictions liées à la consommation de produits psycho actifs, en particulier l’alcool, pour le personnel médical et non médical de l’institution.

Fondée sur le respect de la personne et l’implication de tous, Fides est une mission de soutien qui n’intervient pas dans le champ disciplinaire.
La démarche de la mission Fides est d’inscrire ce dispositif spécifique au personnel dans le plan addiction global de l’AP-HP, d’associer tous les acteurs institutionnels intervenant sur le sujet et de fédérer toutes les ressources existantes et les actions mises en oeuvre dans une logique de réseau.

Un plan d’action en 3 axes
La prévention en sensibilisant l’ensemble des personnels sur les consommations à risque de produits psycho actifs, en développant par la formation les compétences individuelles et collectives des professionnels directement concernés par cette problématique, en rédigeant une charte de l’APHP soulignant «l’engagement de tous et l’engagement pour chacun » sur cette thématique.
La gestion des risques : en aidant les hôpitaux avec des recommandations de conduite à tenir pour gérer les situations de crise, en sensibilisant les DRH, les directeurs de soins, les médecins et l’encadrement à la gestion des risques.
L’accompagnement des personnels souffrant d’une addiction en facilitant la mise en place d’une prise en charge et l’accès aux soins des personnes en difficulté.

Comment est organisé la Mission Fides ? Elle est pilotée centralement par le chef du département santé social à la DRH et par le Professeur Michel Reynaud, chef du département psychiatrie et addictologie à l’hôpital Paul Brousse. Elle se compose d’une unité de coordination, avec une coordinatrice et un mi temps médical. Cette unité met en oeuvre la politique et les priorités définies par un comité stratégique à partir des propositions
d’un comité opérationnel. Participent à ces deux comités de pilotage des représentants de la Direction Générale, des professionnels des secteurs santé
et social de l’institution et des membres du CHSCT central.
La mission s’appuie sur des structures existantes comme la collégiale d’addictologie de l’AP-HP, le réseau des assistants sociaux du personnel, le
réseau des médecins du travail, l’équipe de la médecine statutaire mais aussi sur les groupes locaux. Les rencontres avec ces différentes équipes permettent un
travail pluridisciplinaire indispensable à la réussite de la mission.

La mission de prévention des addictions pour les personnels de l’AP-HP (mission FIDES), créée en 2006, constitue une des conditions de réussite majeure de cette politique institutionnelle. Son rôle est de favoriser l’implication et la mobilisation de l’ensemble des acteurs centraux et locaux de l’AP-HP dans le respect du secret médical. Les partenaires sociaux et les instances représentatives du personnel, éléments importants de ce dispositif, participent activement à la mission FIDES au travers des CHSCT central et locaux et en tant que membres des comités stratégique et opérationnel.

La mission FIDES travaille en étroite collaboration et en complémentarité avec les médecins du travail, le réseau des assistants sociaux du personnel, la médecine statutaire, les unités d’addictologie et les instances institutionnelles compétentes, à la prise en charge, l’orientation et la réinsertion des personnels alcoolo-dépendants.

L'unité de coordination de la mission FIDES est là également pour répondre aux professionnels des établissements confrontés à des agents en difficulté avec l’alcool ou autres produits.

Que sont les groupes locaux ?
Ils sont issus des CHSCT locaux. Tous ses membres suivent une formation au préalable, sur la connaissance des produits psycho actifs, sur le processus de dépendance, sur les représentations sociales, sur le dispositif législatif et sur l’organisation d’actions de prévention.
Certains groupes ont organisé des journées de prévention, des formations spécifiques pour les cadres ou pour les services. D’autres ont élaboré des questionnaires pour faire un état des lieux au sein de leur établissement et ont recensé les différentes situations à risque liées à des consommations de substances psycho-actives.

Partager et propager sur les réseaux