Nos approches

Vous n'allez pas découvrir dans cette partie un manuel du style «Comment dois-je suivre mon traitement ? », mais vous pouvez y trouver de quoi comprendre quelques unes de nos approches thérapeutiques.

Les objectifs poursuivis

Il faut déjà être conscient des objectifs poursuivis par l'ensemble des équipes du CERTA.

- Le sevrage de toutes addictions,
- La réduction des consommations,
- Le maintien de l’abstinence,
- La gestion des reconsommations, des rechutes,
- la prise en charge des troubles des conduites alimentaires,
- La prévention, éducation des patients et de leur entourage,
- Le soutien aux familles, amis...

Les patients du CERTA viennent d'horizons différents : interne (à l'hôpital Paul Brousse) ou externe (médecine de ville, médecins traitants, structure de soins spécialisés, réseau médico-social, RAVMO...). C'est pourquoi nous attachons de l'importance à comprendre le parcours de chaque patient, comprendre comment volontairement ce choix de venir vers nous pour trouver une nouvelle voie vers l'indépendance a pu se faire.

Le plateau thérapeutique

Cet espace a été entièrement refait début 2007. Il comporte plusieurs pièces permettant de gérer les différentes activités et ateliers. Ainsi les patients peuvent bénéficier de groupes de psychothérapies de toute inspiration, de groupes de parole ou de support, d’activités sportives ou à médiation corporelle, de relaxation ou de balnéothérapie, d’activités manuelles.

Des informations sur les risques et les conséquences liées aux conduites de dépendance sont proposées aux patients à travers des sessions spécifiques et parfois en collaboration avec les associations d’entraide

Les groupes de parole et les activités menées à plusieurs font partie des programmes thérapeutiques. Ils aident à se reconstruire physiquement, psychiquement et socialement

Les activités corporelles intègrent la relaxation, la réflexothérapie, la balnéothérapie, la gymnastique et autres activités sportives

Les activités ou ateliers à visée psychothérapique, par leurs élaborations, leurs réalisation vont chercher à : dynamiser, socialiser, revaloriser, autonomiser, favoriser la communication, stimuler la prise de parole, reprendre confiance en soi, retrouver l'envie des responsabilités (prise de décision, d'initiative), prendre conscience de ses capacités et s’affirmer, changer de comportement pour trouver d’autres plaisirs, intérêts, des séances d'affirmation de soi, des thérapies comportementales et cognitives, la participation a des groupes d’information sur les toxiques (tabac, alcool...)

Les activités ou ateliers à visée sociothérapique interviennent sur le travail de la mémoire, la réalisation d'un journal (Le P’tit Rapporteur), des repas thérapeutiques, des ateliers manuels, ateliers de découverte, atelier nature, des sorties (parcs, mer, musées, monuments, cinéma, restaurants) voire des séjours thérapeutiques. Deux assistantes sociales interviennent pour aider les patients et leur entourage dans les démarches administratives et dans l'accompagnement, si nécessaire, en matière de réinsertion sociale et familiale

Partager et propager sur les réseaux