Unité de Tabacologie

L'unité de Tabacologie comprend quatre médecins, deux psychologues, une infirmière tabacologue et une secrétaire.

Un bilan du tabagisme du patient est réalisé avec le tabacologue (motivation à arrêter, dépendances …). A partir de ce bilan, patient et thérapeute vont définir la stratégie thérapeutique la plus adaptée. Une thérapie comportementale et cognitive (TCC) sera toujours associée aux traitements d’aide à l’arrêt du tabac : traitements de substitution nicotinique, Bupropion et Varénicline (traitements validés scientifiquement pour leur action sur le besoin de fumer). De même, une prise en charge des co-addictions et des troubles anxiodépressifs éventuels sera mise en place.

L’évaluation du tabagisme et la compréhension de ses mécanismes sont nécessaires pour permettre à beaucoup de fumeurs de se libérer du tabac. A titre d’exemple, le nombre de cigarettes est un indice imprécis ne permettant pas d’évaluer la présence ou l'absence de la dépendance physique. Il est indispensable de recourir à des questionnaires tel celui de Fagerström. Les facteurs influençant le tabagisme (et donc l’arrêt) sont extrêmement nombreux : la qualité de la motivation du fumeur et de la confiance qu'il a en lui pour l'arrêt de la consommation du tabac, la nature et l'étendue des autres dépendances (comportementales et psychologiques) l’existence ou non d’une poly-consommation, l'importance de la prise en charge psychologique et du suivi. Si la durée moyenne d'un traitement d'aide au sevrage tabagique (substituts nicotiniques ou autres) est d'une durée moyenne de 3 mois, la prise en charge d’un fumeur est en moyenne de 6 mois.

Depuis le début de l’année 2008, l’UCT propose aux médecins correspondants, de réaliser un bilan complet du tabagisme de leurs patients en difficultés avec le tabac. Ce bilan comprend l’évaluation de la motivation à arrêter, des dépendances au tabac et la recherche de facteurs de difficultés à l’arrêt (troubles de la personnalité, confiance en soi, risque de prise de poids …). Un compte-rendu détaillé est envoyé au terme de ce travail, au médecin lui permettant de prendre en charge son patient ou de l’orienter au mieux.

Partager et propager sur les réseaux